Our last tributes under way

Funeral announcements at the complex

Gennaro BASILE

1938-2024 June 6, 2024

Oh Très Cher Papa! Quel départ triste pour moi! Mon Dieu que je suis reconnaissante d’avoir été plus près de toi ces deux derniers mois, après ces deux sérieuses chutes.

Maintenant que nous sommes séparés, je peux apprécier avec beaucoup de reconnaissance les efforts que tu as fais pour me donner toutes les chances dans la vie.

Toi-même Orphelin de père après la deuxième guerre mondiale, tu as parcouru le monde pour te frayer un chemin. Suivant la tendance migratoire de l’après guerre, tu t’es retrouve en Allemagne d’abord, puis au Canada.

La possibilité d’être en relation avec Francine, ma mère, C’est créé avant même que tu puisse parler couramment le Français avec elle. Quel charme devais-tu avoir?

Intégré dans une famille québécoise, tu m’a toujours encouragée à être d’abord québécoise, ce que j'ai beaucoup apprécie.

Je te remercie aussi d’avoir introduit dans ma vie, une femme d’une douceur extraordinaire, Lise et aussi Ginette.

Toujours prêt à répondre à mes appels de détresse; qui ont été nombreux; tu m’as toujours offert un grand support.

Nous avons eu beaucoup de plaisir sur nos bicyclettes ensemble et dans nos aventures outre mer. Nous avons partager notre amour de la découverte.

Tu t’es intégré dans une communauté cubaine, guidée par ton cœur ou tu as vécu les plus beaux moments de ta vie, je crois.

Excentrique, a mon Avis, tu étais. J’ai grandi en t’observant préparer des repas succulents. En autre, tu as voulu apprendre a jouer de la trompette.

Et tu as méticuleusement assembler des collections de timbres. Tu étais créateur d’objets fantastiques pour ta bicyclette ou pour les oiseaux que tu affectionnais particulièrement.

Quelle chance que Tu es pu prendre ta retraite avant l'âge de 65 ans, en bonne sante.

Je dois admettre que nous avions des idées différentes sur certains sujets. J’aurais peut etre du mieux comprendre que c’était sain d’avoir chacun nos perceptions.

Je cherchais beaucoup a t’émanciper de cette tendance a voir ce qui n’était pas en ordre dans le comportement des autres, comme un affront a ta personne.

Tu as Porte dans ton cœur des expériences difficiles.

Nous avons tout fait pour nos aime et l’amour C’est bien infiltre entre nous, je le ressens bien aujourd’hui.

Merci d’avoir compris le grand amour que j’avais pour Fadi, mon mari, maintenant décédé, et qu’il avait pour moi.

Merci mon très Cher papa, sois heureux, en paix

Merci infiniment

Et pour toujours, dans mon cœur!